SOS busards


SOS Busards a été créée, il y a plus de cinq ans, pour la sauvegarde des Busards cendré et Saint-Martin en Aveyron. L’association possède une expérience et une connaissance approfondie dans la protection de ces deux espèces.

 

Avec près de 70 interventions de protection de nichées et plus de deux cents nids suivis, « SOS busards » possède une expérience et une connaissance significatives dans la mise en œuvre des diverses techniques de sauvegarde des nids. Point important dans des actions aussi interventionnistes : la déontologie fait partie intégrante de ses actions.

 

Actuellement, une cinquantaine d’adhérents, dont des naturalistes et des agriculteurs, ont rejoint l’association. Grâce à leur investissement et au réseau d’agriculteurs avec lequel travaille de façon étroite l’association, la présence sur le terrain est importante et ne cesse de s’accroitre. Reconnue et appréciée des agriculteurs aveyronnais, de plus en plus ceux-ci appellent l’association pour venir les aider à sauver « leur » couple » de Busards. Les principales actions de « SOS Busards » consistent à :

- Sauver les nichées installées dans les cultures,

- Informer et sensibiliser le grand public, les agriculteurs et les différents acteurs d’aménagement du territoire, accueillir et former stagiaires et bénévoles,

- Participer aux programmes de recherche en cours menées par le CNRS de Chizé et animés par la Mission Rapaces de la LPO nationale,

- Observer et analyser les éléments comportementaux et physiologiques de ces oiseaux afin d’améliorer la connaissance de ces espèces pour mieux les protéger,

- Initialiser et conduire des études scientifiques sur les busards aveyronnais, dont la recherche sur les « Causes de déclin du Busard Saint-Martin ». Objectifs principaux : améliorer les connaissances sur cette espèce très peu étudiée en France, mener un diagnostic écotoxicologique du département, collecter les œufs non éclos en vue d’analyses (arrêté préfectoral d’autorisation), rechercher si le Busard Saint-Martin rencontre des difficultés de reproduction en France en dehors du département de l’Aveyron,

- Mobiliser les associations naturalistes régionales et participer par nos travaux à la synergie de protection des Busards au sein du réseau national et européen.

 

« SOS Busards » est devenu, en peu de temps, l’interlocuteur privilégié et le référent régional pour les Busards cendré et Saint-Martin :

- Responsable régional en charge du marquage des jeunes Busards cendré dans le cadre du programme national mené par le CNRS de Chizé en 2008 et 2009,

- Précurseur au niveau national en terme de gestion de milieux naturels (tourbières) et aménagement de friches ; nous avons été sollicité par le Parc National des Cévennes pour « former » leurs agents,

- Participation à l’expérimentation pilote de pose de leurres en milieux « horscultures » avec le CNRS de Chizé en 2009-2010 (4 départements impliqués en France),

- Coordinateur régional de l’Enquête nationale « Busards » menée par le CNRS de Chizé et animée par la LPO nationale en 2011,

- Rédacteur des monographies « Busard Cendré » et « Busard Saint-Martin » pour l’atlas des Oiseaux Nicheurs de Midi-Pyrénées paru début 2012,

- Assistance et information aux associations et partenaires régionaux tels que Nature Midi-Pyrénées (Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées), la Société des Sciences Naturelles du Tarn et Garonne, l’association naturaliste du Gers, l’ALEPE en Lozère, le Parc National des Cévennes, l’ONF sud Aveyron, … Consultation par des « busardeux » hors régions (ex : LPO Aquitaine, Haute Normandie, Indre, …),

- Reconnaissance du travail de l’association par l’ONCFS Midi-Pyrénées, la Direction scientifique du réseau national SAGIR et VetAgro Sup Campus vétérinaire de Lyon (laboratoire toxicologique) qui acceptent de nous accompagner dans une étude toxicologique des œufs non éclos de Busard Saint-Martin en partenariat avec le CNRS de Chizé suite à l’étude menée par « SOS busards ».



Site web : www.aveyron-environnement.com