Agent de voyage


Les métiers de la distribution du voyage portent divers noms. La nomenclature du métier différencie le billettiste, l’agent de comptoir, de réservation ou bien encore le vendeur technique d’agence de voyages, mais on peut regrouper cette fonction sous l’appellation unique "d’agent de voyages" ou de "conseiller en voyages", qui résume bien l’activité exercée.
L’employé d’agence de voyages réalise l’ensemble des opérations techniques et commerciales qui aboutiront à la vente du produit, c’est-à-dire qu’il conseille le client, passe des réservations et fournit les titres de transports. C’est le métier type du diplômé en tourisme, notamment du BTS option vente et production touristique. Une petite visite dans une agence suffit pour constater que les femmes dominent, et qu’elles sont jeunes (presque 50 % ont moins de 30 ans).

Les agences de voyages n’ont pas toutes la même activité, ni la même clientèle. Elles peuvent travailler avec des touristes individuels, des groupes, une clientèle affaire, faire du " réceptif " ou un mélange de tout ça.

Trois types d’entreprises de voyages emploient l’essentiel des agents de voyages : 

 

  • Les plus nombreux se trouvent dans les agences distributrices, qu’elles soient indépendantes ou affiliées à un réseau.

 

  • Ensuite viennent les producteurs et fabricants de voyages. En ce cas, l’agent de voyages confectionne les titres commandés à la réservation (dite une " résa ", ça fait pro) par ses confrères et consœurs des agences de voyages.

 

 

  • Quelques-uns travaillent dans des agences réceptives, où ils s’occupent de l’accueil des touristes étrangers. On trouve également des agents de voyages dans les associations de tourisme et chez les transporteurs (compagnies aériennes, autocaristes pratiquant une activité tourisme, voire loueurs de voitures), ainsi que dans les salons et manifestations diverses (Roland Garros, par exemple), qui demandent l’émission d’une billetterie et de réservations.