Orthophoniste


"Est considéré comme exerçant la profession d'orthophoniste toute personne qui, non titulaire du diplôme d'Etat de docteur en médecine, exécute habituellement des actes de rééducation constituant un traitement des anomalies de nature pathologique de la voix, de la parole et du langage oral ou écrit hors la présence du médecin"
Art. L504-1 du Code de la Santé publique.

 

Selon Kremer et Lederlé: "L'orthophoniste est un thérapeute qui prend en charge les troubles de la communication orale et écrite, chez l'enfant, l'adolescent, la personne adulte ou vieillissante, dans un but de prévention et de réadaptation".
La base même du travail orthophonique concerne donc la communication. Ses objectifs ont été clairement posés: évaluer, prévenir, dépister, réhabiliter et soigner les personnes de tous âges en souffrance dans leur communication.

 

Les domaines couverts par l'orthophonie sont par conséquent nombreux et situés au carrefour du linguistique, du psychologique, du neurologique, du médical et du social.

 

Le traitement orthophonique auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes ou de personnes âgées comporte plusieurs axes:

- un axe rééducatif qui permet d'effectuer un travail spécifique de base sur le langage: mise en place de la communication, acquisition du système phonologique, développement du lexique, organisation de la syntaxe. Dans cette aide à l'acquisition du langage, le but essentiel de l'orthophoniste est de donner à l'enfant l'envie et les moyens de communiquer par toutes les modalités du langage ;

- un axe préventif concernant les difficultés à venir dans les acquisitions académiques (développement cognitif) ;

- un axe psychosocial concernant l'insertion scolaire, sociale ou professionnelle. Il s'agit d'une aide à l'entourage de l'enfant, de l'adolescent ou de l'adulte pour adapter des stratégies de communication aux possibilités de la personne dans la prise en compte des conséquences du handicap.