Garde chasse


Les gardes nationaux de la chasse sont chargés de la police de la chasse et de la protection de la nature. Ils sont là pour veiller au respect des règles et au renouvellement du gibier. Ils sont amenés à être en étroite avec la gendarmerie nationale, portent l'uniforme et une arme à feu. On compte 1 408 gardes nationaux de la chasse travaillant pour le compte de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS).

 

Avec près d'un million et demi de chasseurs en France, le garde-chasse a un rôle indispensable en terme de sécurité et de protection de la faune sauvage. Son action ne se limite plus formellement au seul gibier " chassable ", mais à l’ensemble de la faune sauvage et de ses habitats.

 

Les gardes nationaux veillent sur l’ensemble du territoire de chasse. Ils sont commissionnés au titre des Eaux et Forêts et assermentés. Ils sont divisés en 2 sections:

 

Les Brigades mobiles d’intervention : Environs 150 gardes y sont affectés avec pour missions première la lutte contre le grand braconnage.

 

Les services départementaux : Environs 1250 gardes travaillent dans ces services. Leur mission première est de constater les infractions (braconnage, incendies de forêts, vandalisme, etc.), de les réprimer, voire de les verbaliser si nécessaire. Ils doivent veiller au maintien de l’équilibre naturel de la faune sur leur secteur de surveillance, en évitant qu’une espèce ne disparaisse ou se développe en trop grand nombre.

 

Les gardes chasses participent également à des opérations de recensement notamment par la pose de bague, afin de mieux connaître la biologie des espèces, sa longévité, ses déplacements. Ils effectuent des travaux techniques et d'observations. Enfin il sensibilise le public au respect de l'environnement et de la nature.

 

Le métier de garde-chasse est un métier qui demande une bonne condition physique, pour un travail et des horaires parfois difficiles (nuits, veilles, etc.).

 

 

C'est un travail à responsabilités.