Étude du "singe à ventre rouge" au Bénin - Le stage de Sophie M. (BTS GPN 1)



 

 
Voici son témoignage :  Sophie, étudiante en BTS Gestion et Protection de la Nature, est actuellement en stage au Bénin. Elle y étudie les singes à ventre rouge.
 
" Pour mon stage de fin de première année, j'ai eu a chance de partir au Bénin dans un laboratoire d’écologie appliquée sur le thème de la préservation d'un singe endémique du Bénin qui est le singe à ventre rouge.
 
J'effectue alors plusieurs missions sur le terrain mais la problématique de mon stage reste générale : comment concilier menaces anthropiques avec préservation du singe à ventre rouge ?
 
Je n'effectue pas réellement de journée " type " de terrain, les missions de terrain se déroulent sur plusieurs jours ou plusieurs semaines.  
 
Avant de partir sur le terrain un travail en amont est effectué. Je crée alors des fiches de collecte de données et je me familiarise avec l’environnement où j'irai grâce à d'anciens travaux de recherche effectués sur la zone.  
 
Une fois le travail en amont finis, je pars sur le terrain accompagnée soit d'un guide forestier, soit d'un étudiant en forêt tropicale qui connaît alors très bien les lieux.
 
Une fois en forêt le réveil sonne très tôt puisque pour avoir la chance d'observer le singe à ventre rouge il faut être matinal. La journée s’enchaîne très vite puisque jusqu'à onze heure  nous sommes dans la forêt à récolter nos données.
 
L’après midi nous réalisons un travail moins physique dû a l'humidité et la chaleur étouffante, je réalise alors mes enquêtes sociales et la rédaction de mes données récoltées le matin sur mon carnet de terrain. "